Monique SASSIER

La tribune

Par , Présidente de la fondation AUTONOMIA

La parole, une valeur essentielle pour l’autonomie…
et pour la Fondation

Dès sa création, la Fondation AUTONOMIA a choisi d’inscrire l’importance de la parole au cœur de son action. Pour la Fondation, la parole est un élément constitutif de la réalité humaine. Elle vaut donc pour elle-même et doit être considérée comme essentielle. La recueillir est alors tout aussi essentiel.

Ce principe de recueil de la parole vaut pour tous les travaux que nous conduisons, et pour tous : professionnels, personnes en recherche de plus d’autonomie, aidants comme personnes aidées, résidents d’établissements de soins ou aidés à domicile, responsables de services médico-sociaux, de soins, mais aussi décideurs des politiques publiques territoriales ou nationales.

Ce choix guide notre recherche et notre attitude, qui pourraient se résumer ainsi : comment s’écouter pour s’entendre et prendre en compte les personnes, leurs attentes, plutôt que donner, comme c’est trop souvent le cas, la priorité aux dispositifs ou aux réponses techniques. Ce qui reste primordial pour la Fondation est bien le sens de la vie plutôt que les objectifs à atteindre, parfois le résultat d’enjeux ou de débats bien éloignés des réponses humanistes.

Cette philosophie guide et guidera l’action de la Fondation et imprégnera les nouveaux partenariats qu’elle conduira.

Écouter, dialoguer, comprendre est un art. Celui-là même qui garantit la liberté de créer sa propre histoire, de la partager, de la dépasser pour accepter des conditions nouvelles de vie, et de tourner ainsi les pages de son histoire. De tourner les pages de son histoire sans fermer le livre ! J’ai en mémoire ces paroles d’une personne handicapée qui m’expliquait être à la fois dépendante et autonome…

Mais suffit-il de communiquer pour dialoguer ?

Certainement pas ! Il n’y a dialogue que lorsque l’échange remplace l’addition des monologues. La valeur proche qui fait réussir notre choix est la confiance, garante d’un échange réel qui se déroule alors dans ce climat propice à la prise de parole.

La parole partagée est le moyen de redonner sa personnalité à la personne, elle est un récit et aussi une action.

Pour les professionnels en charge d’élaborer les réponses de l’action publique, la valeur essentielle qui s’ajoute aux précédentes sera l’engagement. La parole est une valeur pour chacun si elle est bien une valeur pour tous.

La Fondation AUTONOMIA poursuivra cette action, animée par ces principes éthiques : toute parole compte, quelle qu’elle soit ! Les échanges se font dans un climat de confiance réciproque, les réponses supposent l’engagement de tous pour des actions professionnelles d’abord guidées par le mieux-être et la bienveillance.

La Fondation AUTONOMIA rappelle donc que, pour conduire ses actions, elle considère la parole comme une valeur majeure et reconnaît cette valeur.